Trappeniers Eric

Education familiale

Apprendre à révéler la compétence des familles. Aide, soutien et accompagnement à la parentalité. (1022)

Dès qu'un enfant pose des problèmes de comportement, ce sont, dit-on, les parents qui sont responsables et incompétents. Cette prétendue explication ne dit rien de la façon dont on pourra mobiliser et accompagner les parents afin qu'ils aident leur enfant.

Lors de cette conférence, le formateur offrira aux participants une opportunité pour acquérir des compétences et des outils dans le domaine de l’intervention auprès des familles.

Seront abordés les thèmes suivants :

  • acquérir des connaissances et des outils permettant de mieux appréhender le fonctionnement des systèmes humains (couple, famille, institution, organisation) ;
  • sensibiliser l’intervenant aux nouvelles recompositions familiales et étudier les conséquences pour l’intervention ;
  • apprendre à définir un problème, émettre des hypothèses d'intervention et les mettre en oeuvre en créant un cadre où l'intervenant peut accompagner le changement ;
  • apprendre à mobiliser les compétences des usagers ;
  • expérimenter des pratiques d’intervention permettant de passer de l’individu « symptôme » à la relation, c’est-à-dire savoir prendre en compte le contexte dans lequel le symptôme est apparu et se développe ;
  • apprendre à élaborer des hypothèses, les vérifier, dégager des stratégies d’intervention ;
  • connaître les techniques de base en approche systémique.

Lire la suite...

Sellenet Catherine

Education familiale

L’enfant préféré. Chance ou fardeau ? (649)

Peu de parents osent avouer qu'ils ont une préférence ou une attirance particulière pour l'un ou l'autre de leurs enfants. Pourtant, le phénomène est habituel. Les chouchous sont partout : dans la Bible, les contes et légendes, les mythes, les films comme L'incompris ou Le choix de Sophie, la littérature autobiographique, les romans contemporains.

Quels mots, quels signes ont été utilisés de l'Antiquité à nos jours pour nommer ou suggérer la préférence ? Comment sait-on qu'on est l'élu ? Par quels avantages affectifs ou matériels se montre-t-elle ? Quelles sont les « bonnes raisons » qui expliquent ce favoritisme ? Quelles émotions génère-t-elle du côté des non-préférés, des chouchous, des parents ? Comment évolue-telle au fil du temps ? Et si, en définitive, la préférence était une prison dorée, et le chouchou un trop aimé qui serait plus à plaindre qu'à envier ? Surtout lorsqu'on sort du « normal » pour tomber dans le pathologique, avec des conséquences parfois graves sur la famille et la vie de chaque enfant. Ce voyage, somme toute amoureux, permet à chacun de répondre en conscience à la question première : chance ou fardeau ?

Lire la suite...

Sellenet Catherine

Education familiale/Soutien à la parentalité

Les visites médiatisées parents-enfants : comment maintenir le lien ? (184)

Les relations parents-enfant sont au cour des préoccupations de notre société. Elles le sont encore plus lorsqu'elles s'inscrivent dans des contextes de crise comme : le divorce conflictuel, la protection judiciaire de l'enfant, l'emprisonnement ou la maladie mentale d'un parent. Dans ces cas extrêmes, le maintien des liens entre l'enfant et le parent s'avère complexe. Le droit de visite ne s'exerce plus, ou mal, de façon intermittente, conflictuelle, voire dangereuse. En réponse à ces problèmes, de nouvelles réponses professionnelles ont vu le jour, elles ont été appelées : visites en lieu neutre, visites médiatisées, supervisées, encadrées, accompagnées, réglementées, protégées, thérapeutiques. Si l'accent sur la notion de droit est constant, les modalités d'exercice de ce droit restent fluctuantes d'un lieu à l'autre. S'agit-il de l'exercice d'un simple droit inaliénable, de médiatiser, d'encadrer ou d'éduquer ? Pour répondre à ces questions, nous avons mis en place une recherche interrogeant tous les acteurs de ces visites : les juges, les professionnels ou bénévoles qui accompagnent ces visites, les parents, les enfants. Rares sont les études qui donnent la parole aux enfants et partent de leur expérience pour repérer les aspects positifs et négatifs de l'organisation singulière de ces liens de famille. La communication que nous proposons vise à rendre visible un axe de l'évaluation qui reste souvent impensé.

Lire la suite...

Bouchard Jean-Marie

Education familiale/Soutien à la parentalité

L'intervention précoce. Bilan de quarante années d'expérience auprès de populations précarisées. (376)

Depuis la fin des années soixante, les spécialistes montrent l'importance de l'intervention précoce en vue d'assurer à chaque enfant un bon départ dans la vie et dans son cheminement scolaire. A partir des travaux de Bronfenbrenner, à la fin des années soixante, plusieurs expériences ont vu le jour, d'abord en Amérique du Nord avec les projets Head Start pour des populations en difficulté et le programme Portage où des intervenants travaillent avec les parents dans leurs foyers isolés des grandes plaines de l'Ouest des Etats-Unis. Au Québec, c'est au cours des années soixante-dix que des projets d'intervention précoce qui visaient la famille comme premier milieu d'éducation du jeune enfant en difficulté ont été développés par différents organismes communautaires. Par la suite, les services d'intervention précoce furent généralisés sur le territoire du Québec. J.-M. Bouchard présentera des expériences très significatives qui ont mené à organiser pour les tout jeunes enfants des services d'intervention à la maison et de littératie familiale, en vue de leur assurer un bon départ à l'école. De plus, il montrera que cette étape des apprentissages préparatoires à l'entrée scolaire préoccupe d'autres organismes de la communauté qui s'associent avec des services de la petite enfance, des crèches et des maternelles. On assiste ainsi à la communautarisation des services à la petite enfance d'âge préscolaire. Plusieurs principes se dégagent des nombreuses expériences vécues dans cette étape cruciale de l'intervention précoce, à propos desquels suivra un échange avec les participants.

Lire la suite...

Terrisse Bernard

Education familiale/Soutien à la parentalité

NOUVELLES PERSPECTIVES D'INTERVENTION EN ÉDUCATION PARENTALE. (395)

Le programme EPJE a pour objectif d'apporter un soutien aux parents de jeunes enfants dans leur parentage (ensemble des relations éducatives des parents avec leurs enfants). D'après les recherches, le développement et l'adaptation de l'enfant sont liés, entre autres facteurs, aux compétences éducatives des parents. Des pratiques appropriées de ceux-ci peuvent constituer des facteurs de protection favorisant la résilience des enfants dans des conditions de vie difficiles (Garmezy, 1991 ; Odom, 1996). Les auteurs (Terrisse et Pithon, 2008) d'EPJE ont ciblé dix compétences éducatives réputées être favorables par des nombreux chercheurs (Balker et Haller, 1996) : expression directe des sentiments, pratiques élaboratives, gestion effective des comportements, etc. Ces comportements sont mis en jeu dans des scénarios illustrant des situations de la vie quotidienne en famille qui sont présentés aux parents sous forme de bandes dessinées. Ceux-ci peuvent les analyser, en discuter entre eux et avec l'animateur, puis élaborer des interventions. Cette méthode repose donc sur la résolution de problèmes, la confrontation sociocognitive et la co-construction. Dix sessions, présentant dix scénarios, sont accessibles par Internet sur la plateforme Moodle. Les animateurs ou formateurs peuvent donc les utiliser selon le contexte, avec des groupes de parents en présentiel ou à distance, à la maison (e-learning avec forums de discussions), individuellement ou avec deux ou trois parents. EPJE a été expérimenté et validé par des parents et des animateurs au Québec et en France. Sous sa forme définitive, il a été récemment utilisé en France (2010). Les résultats de cette recherche seront présentés puis discutés avec les participants.

Lire la suite...

Terrisse Bernard

Education familiale/Soutien à la parentalité

ÊTRE FORMATEUR AUPRÈS DE PARENTS (EFAP). (396)

De plus en plus, au regard des changements sociaux actuels, «la parentalité devrait être considérée comme un domaine relevant des politiques publiques. Outre les mesures de politiques familiales générales, sont préconisés des services de soutien aux parents, renforcés pour les parents à risque d'exclusion sociale. Les programmes en éducation parentale destinés à soutenir les parents dans l'exercice du parentage (attitudes et pratiques éducatives) s'inscrivent dans le droit fil de la «Recommandation du Conseil de l'Europe» (2003). Ces programmes peuvent se dérouler avec des groupes de parents, en présentiel ou en ligne, à la maison, ou individuellement. Cependant, l'un des obstacles rencontrés par les organismes désireux de les proposer est l'absence de formation spécifique pour les animateurs ou formateurs. C'est pour pallier cette carence que Terrisse et Pithon (2010) ont élaboré le programme de formation à l'animation auprès des parents (EFAP) à l'intention des intervenants professionnels œuvrant au sein des communautés éducatives dans les secteurs sociaux, sanitaires ou scolaires. EFAP a pour objectifs de renforcer leurs compétences, de compléter leur formation initiale et d'élargir leurs champs d'intervention en éducation et en animation des groupes de formation à visées éducatives, tout en leur permettant de s'initier éventuellement à des formation en ligne. L'ensemble du programme sera présenté. L'évaluation des effets des interventions sera également abordée par la présentation d'une méthode et d'outils. Le programme EFAP sera prochainement accessible par Internet sur la plateforme Moodle.

Lire la suite...

Humbeeck Bruno

Education familiale/Soutien à la parentalité

Une éducation presque parfaite / rencontre débat. De l'enfance à l'adolescence ... Eduquer à l'école et à la maison.... (467)

L'équipe d'une éducation presque parfaite propose de réfléchir avec vous à l'éducation de votre enfant. Comment éduquer ? Pourquoi lui mettre des limites ? Comment le faire quand il est bébé ? Comment agir avec lui sur ce point de vue quand il devient plus grand ? S'attacher à lui , se détacher de lui ?

Comment trouver la juste distance en tenant compte de son évolution? Comme le faire quand il grandit ? Et l'adolescent dans tout cela ? Comment maintenir une relation éducative positive avec lui malgré les bouleversements qu'il rencontre ? Et l'école ? Que faire pour qu'il y vive positivement ses apprentissages ?

Bref. Comment éduquer de nos jours ? Qu'est ce qu'un parent efficace en 2011? L'éducation a-t- elle changé ? Est ce devenu une tâche impossible à réaliser ? Qu'attendons-nous de nos enfants ? Qu'attendent-ils des adultes qui les entourent ?

Nous tenterons de répondre ensemble à toutes ces questions.

Lire la suite...