La formathèque de l'ASBL Education&Famille

Trois thèmes proposés pour la formathèque
 

Mas Michèle

Psychothérapie / Intervention psychologique ou psycho-éducative

La narration au cœur de la thérapie : aspects théoriques et illustrations pratiques. (1617)

Psychologue clinicienne - co-fondatrice du Centre Ego (Tournai)

La vie est histoires. Nous nous construisons à travers elles, tantôt celles qui disent nos souvenirs propres et tantôt celles qui racontent les souvenirs que d’autres ont de nous, quand ce n’est pas tout simplement, dans le présent, une lecture extérieure de nos attitudes, de nos comportements.

Lorsque la vie fait blessure(s), douleur(s), ou tumulte, il arrive que des individus sombrent dans un profond malaise dont ils ont peine à s’extraire. L’histoire qu’ils se racontent – ou qu’ils refusent de (se) raconter – renforce, alors, la problématique faisant du quotidien le terreau de l’insatisfaction permanente.

La recherche a permis, dans les vingt dernières années du siècle écoulé, de mettre en avant l’intérêt de la narration dans l’accompagnement de personnes souffrant de troubles psychiatriques sévères. L’expérience de terrain, chez les praticiens de la relation d’aide, a démontré, par la suite, qu’elle a également toute sa place dans le soin aux personnes soumises à la présence prolongée, dans leur vie, de situations problématiques tout-venant. Figurant au registre des thérapies humanistes, les approches narratives placent, tout naturellement, l’individu au centre du discours et le thérapeute dans la posture, moins habituelle, de co-créateur de la narration.

Le séminaire propose d’aborder la narration en tant que médiateur en psychothérapie de type « généraliste », d’une part, mais aussi sous l’angle du soin dans le cadre de souffrances liées au trouble de stress post-traumatique (PTSD, en anglais).

Extrait de la vidéo